Sequoia Sieste

Confortablement installés dans des transats, des hamacs, des coussins, les volontaires vont être immergés dans un univers onirique où les baleines peuvent jouer à cache cache avec les Séquoia millénaires.

Pour parvenir à changer d'espace et de temps, nous combinons des outils d'origines très variées - Classiques, Informatiques, Ethniques - mais qui font merveille au service d'une seule et même composition "electro-classique".

Ici un exemple de notre set, avec diffusion en multi canal...

Set Sieste.jpg

Pour les curieux et les organisateurs, voici le parcours type d'une sequoia sieste.

Vous pouvez lire la description de la séquence illustrée en cliquant sur la photo.

Des extraits sonores sont également proposés.

Présentation
Présentation

Un monde de douceur sonore s'ouvre à votre imaginaire.

I. Respiration
I. Respiration

Paradoxalement, pour détendre le corps, on va le secouer (Kundalini ), l'étirer, le faire respirer et bailler, ce qui aura au moins pour effet de détendre le nerf vague.

II. Immersion
II. Immersion

À présent, le candidat au repos va pouvoir se laisser bercer par le son du Bol de Cristal bientôt rejoint par le Facyclophone, spécialement créé pour l'occasion, accordé lui aussi sur la note Fa, ( Chakra du cœur.)

II. Immersion
II. Immersion

Le bol chantant est notre personnage récurrent, les musiques de la séquoia sieste ont été composées pour naître se se développer à partir de sa fréquence.

II b. Vibration
II b. Vibration

La suite verra l'entrée en scène des sons de synthèse en longue plage atmosphérique dont la sonorisation en Multi-canal favorise la sensation d'immersion sécurisante, ce tapis sonore sera l'écrin où pourront s'exprimer plusieurs thèmes vibrants et puissants ( violoncelle, Duduk )

II b. Émotion
II b. Émotion

Duduk for dodo. Je ferme les yeux, et me voilà dans cet endroit qu'on appelle ailleurs.

III. Submersion
III. Submersion

L'espace sonore est ouvert à son maximum tandis que le discours s'est condensé. Le tempo décroissant favorise le ralentissement de notre fréquence cardiaque.

III b Animagination
III b Animagination

Des poissons volants déambulent parmis les "aspirants dormeurs" C'est le moment d'en faire autant, munis de nos carillons et Sansoulas que nous allons porter jusqu'aux oreilles des « dormeurs ».

III b. Koshi- Carillons
III b. Koshi- Carillons

Là aussi, au plus près des oreilles amies, nos carillons sont accordés pour s'entendre avec les sansoulas...

III b. Décontraction
III b. Décontraction

Le sansoula est plus connu sous le nom de "piano à pouce"

IV. Déconnection
IV. Déconnection

Nous sommes dans une sieste : le climax se fera, à contrario des autres formes de musiques, au bord du silence.

IV. connexion
IV. connexion

Quelques participants sont endormis. D'autres non, mais tous - même les enfants - sentent la suspension du temps et l'unité entre nous.

V. Résurrection
V. Résurrection

Sur la pointe des pieds, le son, refait son entrée. D'abord aux instruments acoustiques ( harpe celtique et piano ) puis...

V.  Vocalisation
V. Vocalisation

La voix est la star de cette deuxième partie, le symbole du retour à la vie.

V.  Vocalisation
V. Vocalisation

Tout d'abord avec cette vocalise qui transpire l'amour extraite de le BO du film TOYS composée par Hans zimmer.

V.  Vocalisation
V. Vocalisation

Douceur toujours avec cette berceuse de Xavier Montsalvatge : « Canciòn de cuna para dormir a un negrito »

V.  Vocalisation
V. Vocalisation

De nouveau Hans Zimmer pour le final « now we are free » chanté à l'origine par Lisa Gerard.

VI. Reconnection
VI. Reconnection

Pour finir, nous invitons tous ceux qui le veulent à chanter en chœur des canons très simples et enjoués.

Ici notre version piano/harpe du thème de John Williams : "Sabrina"